Uroscan par tomodensitométrie spiralée CT-Scan

La tomodensitométrie spiralée, pour recherche d'urolithiase (calculs urinaires) avec protocole dédié, sans contraste et avec une technique faiblement irradiante (Uroscan), a un taux de sensibilité et spécificité de l’ordre de 96%. Ce haut taux de dépistage s'explique par la possibilité de suivre l'uretère sur tout son trajet et par le fait que 90% des urolithiases sont radio opaques.

Dans l'algorithme décisionnel, il faut toutefois tenir compte de l'irradiation. Aussi un patient connu pour coliques néphrétiques récidivantes pourrait d'abord être investigué, par échographie. À moins d'être insuffisant rénal ou porteur d’un rein unique , un patient avec résultat échographique négatif mais avec symptômes persistants malgré un traitement conservateur pourrait alors être réévalué cliniquement avec uroscan au besoin.

Par souci de limiter l'irradiation, l'investigation d'un premier épisode de colique néphrétique peut être débutée par échographie et selon les trouvailles, complétée par uroscan, ou être d'emblée effectuée par uroscan surtout si le patient a plus 30 ans ou s'il y a possibilité clinique d'une autre étiologie telle diverticulite, ou autre.

figure_4_coronale_IRM

Figure 4 : IRM, coupe coronale: cholédocholithiases

Prendre un rendez-vous en ligne
Demande de rendez-vous par courriel
Via formulaire
Accéder au formulaire
Par téléphone
LASALLE
514 365-7766
LACHINE
514 637-4404
DELSON
450 845-6789
Métro Monk
514-368-3246
Zone médecins